Objectif de l'ostéopathie

Dans l’approche ostéopathique, la globalité prime. En effet, si la conséquence est visible (le symptôme), l'objectif majeur de l'ostéopathe est de travailler en amont pour corriger la source du problème.

L'ostéopathe joue un rôle essentiel de prévention. En effet, il est toujours préférable d'anticiper l’apparition du problème.

L’être humain peut être momentanément victime de douleurs dues à un blocage, à un faux mouvement, etc... En conséquence, le corps va s'adapter, comme tout organisme vivant.

En s'accumulant, des blocages, a priori indolores et inoffensifs, vont progressivement entrainer des problèmes beaucoup plus handicapants (lumbago, torticolis, tendinite, hernie, etc...). Mais il peut se passer des années avant que des douleurs se manifestent.

L'idéal est donc de consulter l'ostéopathe une ou deux fois par an de manière préventive. il est aussi recommander de consulter suite à un choc ou dès l'apparition de douleurs dans le but d'éviter toute accumulation de compensations et de complications futures.

En outre, les techniques ostéopathiques auraient ainsi une action bénéfique sur les symptômes touchant les domaines suivants :

  • le système locomoteur : certains rhumatismes, lumbagos, entorses, torticolis...
  • le système viscéral : certaines constipations, diarrhées, ballonnements, syndrome du côlon irritable...
  • le système « crânien » : certaines céphalées, otites chroniques, vertiges, bourdonnements, nez bouchés, sinusites chroniques, coliques du nourrisson, enfants difficiles pleurant souvent, insomnie, dyslexie et problèmes liés à l'apprentissage, mémoire, concentration, névralgie faciale...